Marie Curie

Marie Curie

(Marie Skłodowska-Curie )
(7 novembre 1867 –  4 juillet 1934)

Biographie

Marie Curie est une physicienne et chimiste polonaise, naturalisée française. Elle naît à Varsovie d’un père professeur de mathématique et de physique et d’une mère institutrice, dans une famille de trois sœur. Elle perds successivement une de ses sœurs et sa mère et se réfugie alors dans les études. Excellente élève, elle obtient son diplôme de fin d’études avec la médaille d’or.
Ne pouvant poursuivre des études supérieures dans son pays (l’empire russe interdit alors l’université aux femmes) Sa soeur Bronia part faire des études de médecine à Paris. Quelques années plus tard, Marie la rejoint et s’inscrit pour des études de physique à la faculté des sciences de Paris. Elle obtiens avec brio une licence en science physique et une en mathématique.

Elle travaille dans un laboratoire de recherche sur le magnétisme et rejoint rapidement l’École municipale de physique et de chimie industrielle et travaille avec Pierre Curie. Ils se marient en 1895
Marie Curie effectue sa thèse sur les rayonnements produits par l’uranium (les rayons X et les rayons de Becquerel viennent d’être découvert ) et notamment sur les capacités ionisantes des sels d’uranium en utilisant électromètre piézoélectrique inventé par son mari. Elle montre que la pechblende, minerai dont on extrait l’uranium est quatre fois plus active que celui-ci : Il contient donc un autre élément radioactif. Son mari la rejoint et ils travaillent au raffinage dangereux de ce minerai dans un simple hangar. Marie curie découvre ainsi le polonium (nommé ainsi en hommage à son pays d’origine) 400 fois plus radioactif que l’uranium puis le radium ( 900 fois plus radioactif que l’uranium)
Elle obtient le prix Nobel de physique en 1903 (conjointement avec Pierre Curie et Henri Becquerel) Elle est la première femme à obtenir cette distinction.
Suite à cela, un laboratoire à la faculté des sciences lui est construit.
En 1906 Son mari, Pierre Curie meurt renversé par une voiture à cheval. Marie Curie deviens la première femme professeur à la Sorbonne.
En 1910, elle isole un gramme de radium sous forme de métal pur
C’est en 1911, qu’elle obtient le prix Nobel de Chimie et deviens ainsi la première personne à obtenir deux prix Nobel
Le professeur Émile Roux (directeur de l’Institut Pasteur), est à l’origine de la création d’un institut du radium, consacré à la recherche médicale contre le cancer et à son traitement par radiothérapie(qui deviendra plus tard l’Institut Curie) En partie dirigé par Marie Curie.

En conséquence de la guerre, le laboratoire ferme. Marie Curie s’ investi en créant une unité chirurgicale mobile ( ambulance équipée d’un système de radiologie) qui sera bientôt rejoint par 17 autres unités (et que l’on surnommera les « petites Curies »). Elle part d’ailleurs elle-même sur le front au volant d’une de ces ambulances. Par ailleurs elle utilise l’institut du radium pour former de nombreuses femmes au métier de radiologiste, et participe à la création de 150 postes de radiologie fixe au sein d’ hôpitaux militaires.
A la fin de la guerre, L’activité de l’ institut du radium reprends. Le radium prouve son efficacité thérapeutique dans la lutte contre le cancer.
Mais du fait de sa trop grande exposition aux éléments radioactifs , elle développe une leucémie et décède en 1934

Sa fille Irène(Joliot-Curie) reprends ses travaux et obtiendra le prix Nobel de chimie en 1935(conjointement avec son époux, Frédéric Joliot-Curie) pour la découverte de la radioactivité artificielle

Retrouvez d’autres scientifiques célèbres

Galilée

Galilée

(15 février 1564 – 8 janvier 1642 )
Galilée est un mathématicien, physicien et astronome italien.

Biographie

Dans sa jeunesse Galilée reçoit une éducation religieuse et on l’encourage à rester dans les ordres. Suite à une maladie oculaire, son père l’enlève de l’école. Quelques années plus tard, il s’inscrit à l’université de Pise pour suivre des études de médecine. Trouvant peu d’intérêt pour cette discipline, il arrête sa scolarité en cours et s’oriente vers les mathématiques.
Plus tard, Galilée part enseigner à l’université de Padoue pendant 18 ans

Il reprends des travaux d’Archimède et élabore sa théorie des corps flottants
Par la suite il améliore la longue vue pour en faire une véritable lunette astronomique, Le Galilée physicien deviens alors astronome
Il est défenseur de l’approche copernicienne de l’univers, basée sur l’héliocentrisme (et les mouvements satellitaires des planètes autour du soleil immobile). Mais la théorie scientifique admise de ses contemporains (scientifiques et de l’église) est celle d’Aristote, basée sur le géocentrisme (dans cette théorie la terre reste immobile au centre de l’univers)
Il n’expose pas tout de suite publiquement ses opinions, mais ses observations l’emmènent à mettre en évidence des arguments très significatifs en faveur de la théorie de Copernic. Sa popularité augmente et il prends alors activement la défense de l’héliocentrisme (bien qu’il y apporte certaines corrections) alors que les attaques des partisans d’Aristote et d’une grande partie de l’église augmente.
Il est condamné par l’inquisition en 1633  mais le pape intervient et il est assigné à résidence surveillée. Dans cette situation il continue à publier (notamment des ouvrages de mécanique qui établissent les bases de la physique moderne) malgré tout, même après qu’il perde la vue. Il meurt début 1642.

Observations astronomiques

Parmi ses principales observations de notre système solaire on peut noter

  • La découverte du relief lunaire
  • IL dénombre les étoiles de la constellation d’Orion et s’aperçoit que certaines étoiles visibles à l’œil nu sont en fait des amas d’étoiles.
  • Il découvre les lunes de Jupiter (c’est principalement cette observation qui lui permet d’invalider les thèses d’Aristote)
  • les anneaux de Saturne
  • Après avoir trouvé comment observer le soleil, Il étudie également les taches solaires.

galilée système solaire

Inventions

la lunette astronomique

il perfectionne la lunette astronomique, (invention hollandaise, il s’agissait d’une longue vue), et par ses observations bouleverse les fondements de l’astronomie

Le microscope

invention du microscope ( mais certains pensent que son inventeur pourrait être l’opticien hollandais Zacharias Janssen)

 

Il pose les bases de la mécanique (et est considéré comme le fondateur de la physique)

Théorie des corps flottants

 

Retrouvez d’autres scientifiques célèbres

Archimède

Archimède

ArchimèdeArchimède

(287 av. J.-C.  – 212 av. J.-C.)

Biographie:

Archimède est un grand scientifique grec Physicien et mathématicien. On sait peu de choses de sa vie, les principaux écris sur lui datant de bien après sa mort.

Son père était astronome et a sans doute participer à son éducation qu’il poursuit apparemment à l’école d’Alexandrie, dans laquelle il côtoie de nombreux scientifiques. Il entre au service du roi de Syracuse Hiéron II en temps qu’ingénieur. Archimède meurt par erreur de la main d’un soldat qui avait pourtant ordre de ne pas lui nuire, lors de la prise de la ville par Marcellus.

Ses inventions :

palan

Le palan

il travaille sur le principe du levier et crée un système de poulie en inventant le palan. On lui doit sa fameuse phrase : « Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai le monde »

 

La vis :

La vis d’Archimède qui permet de remonter de l’eau, mais aussi la vis de fixation , l’écrou et la vis sans fin

vis d'archimède

 

La roue dentée :

Grâce à laquelle il crée un système planétaire représentant l’univers connu, et peut-être la machine d’Anticythère (qui permet de calculer précisément les dates et heures des éclipses solaires et lunaires) ainsi que l’odomètre.

l’odomètre : pour mesurer les distances

La balance hydrostatique:

Elle sert aussi à déterminer la densité d’objets plus denses que l’eau (le poids apparent d’un objet change quand il est plongé dans l’eau.) Elle met en évidence la poussée d’Archimède:

 

Le principe d’Archimède :

(Les origines de sa découverte font sans doute partie de sa légende)
Hiéron II confia pour tache à Archimède de vérifier qu’une couronne était bien constituée d’or pur et que l’on n’ y avait pas substitué un autre métal ( l’argent).
C’est en prenant son bain qu’il découvrit son principe et pu répondre à la question du roi
Suite à laquelle il prononça le mot Eurêka («  j’ai trouvé »)

Enonciation du principe d’Archimède :
« Tout corps plongé dans un fluide au repos, entièrement mouillé par celui-ci ou traversant sa surface libre, subit une force verticale, dirigée de bas en haut et opposée au poids du volume de fluide déplacé ; cette force est appelée poussée d’Archimède  »

 

Ses écris mathématiques sont connus bien plus tard et influencent grandement les scientifiques de la renaissance. Ils traitent de l’infini, d’une méthode d’encadrement de Pi ,et des calculs de volumes et d’aire.

Comme souvent pour les grands scientifiques, des légendes entourent le personnage, on lui attribue notamment l’invention de miroirs géants qui auraient permis d’enflammer des bateaux, ce qui est fort peu probable (notamment du fait de la technologie des miroirs de l’époque )

Retrouvez d’autres scientifiques célèbres

 

Enigme scientifique 1

énigme scientifique

Je vous invite à me dire dans les commentaires si vous aviez trouvé

Pour en savoir plus, vous pouvez utiliser l’outil recherche pour trouver les informations dans ce site

Le compost

30% de nos déchets ménagers sont des déchets organiques. Si vous avez en plus des plantes ou un jardin, vous verrez que vous pourrez avec un composteur, réduire significativement vos déchets et produire vous-même gratuitement du fertilisant pour vos plantations.

Renseignez vous : certaines villes ou communautés d’agglomérations offrent gratuitement des composteurs

Installer son composteur ou son lombricomposteur

Lire la suite…

Les abeilles

Les abeilles contribuent par la pollinisation à la survie et l’évolution de 80 % des espèces de plantes à fleurs.

abeille butineuseEn France, on compte près de 1000 espèces d’abeilles.
On connaît mieux les abeilles dites domestiques mais il existe de nombreuses espèces sauvages (qui ont un rôle très important dans la pollinisation)
Les abeilles sauvages sont en majorité solitaires. Elles construisent un nid individuel dans la terre ou dans des petites cavités (dans le bois, des tiges creuses…). Certaines d’entre elles mènent tout de même une vie communautaire et disposent d’une même entrée de nid tout en gardant leur propre cellule.
Les abeilles sociales forment des colonies pouvant regrouper pour les espèces domestiques 40 000 à 60 000 individus (en été. L’hiver la population peux chuter jusqu’à 5 000 individus).La colonie est composée de trois castes et un couvain (ensemble des œufs, des larves et des nymphes) Lire la suite…

1 2