Archimède

ArchimèdeArchimède

(287 av. J.-C.  – 212 av. J.-C.)

Biographie:

Archimède est un grand scientifique grec Physicien et mathématicien. On sait peu de choses de sa vie, les principaux écris sur lui datant de bien après sa mort.

Son père était astronome et a sans doute participer à son éducation qu’il poursuit apparemment à l’école d’Alexandrie, dans laquelle il côtoie de nombreux scientifiques. Il entre au service du roi de Syracuse Hiéron II en temps qu’ingénieur. Archimède meurt par erreur de la main d’un soldat qui avait pourtant ordre de ne pas lui nuire, lors de la prise de la ville par Marcellus.

Ses inventions :

palan

Le palan

il travaille sur le principe du levier et crée un système de poulie en inventant le palan. On lui doit sa fameuse phrase : « Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai le monde »

 

La vis :

La vis d’Archimède qui permet de remonter de l’eau, mais aussi la vis de fixation , l’écrou et la vis sans fin

vis d'archimède

 

La roue dentée :

Grâce à laquelle il crée un système planétaire représentant l’univers connu, et peut-être la machine d’Anticythère (qui permet de calculer précisément les dates et heures des éclipses solaires et lunaires) ainsi que l’odomètre.

l’odomètre : pour mesurer les distances

La balance hydrostatique:

Elle sert aussi à déterminer la densité d’objets plus denses que l’eau (le poids apparent d’un objet change quand il est plongé dans l’eau.) Elle met en évidence la poussée d’Archimède:

 

Le principe d’Archimède :

(Les origines de sa découverte font sans doute partie de sa légende)
Hiéron II confia pour tache à Archimède de vérifier qu’une couronne était bien constituée d’or pur et que l’on n’ y avait pas substitué un autre métal ( l’argent).
C’est en prenant son bain qu’il découvrit son principe et pu répondre à la question du roi
Suite à laquelle il prononça le mot Eurêka («  j’ai trouvé »)

Enonciation du principe d’Archimède :
« Tout corps plongé dans un fluide au repos, entièrement mouillé par celui-ci ou traversant sa surface libre, subit une force verticale, dirigée de bas en haut et opposée au poids du volume de fluide déplacé ; cette force est appelée poussée d’Archimède  »

 

Ses écris mathématiques sont connus bien plus tard et influencent grandement les scientifiques de la renaissance. Ils traitent de l’infini, d’une méthode d’encadrement de Pi ,et des calculs de volumes et d’aire.

Comme souvent pour les grands scientifiques, des légendes entourent le personnage, on lui attribue notamment l’invention de miroirs géants qui auraient permis d’enflammer des bateaux, ce qui est fort peu probable (notamment du fait de la technologie des miroirs de l’époque )

Retrouvez d’autres scientifiques célèbres

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *